carte postale de 1913.

Pain_de_sucre_1913

17 Juillet 2008 (ils n'avaient pas de "grand angle" à l'époque!)

n.b: le chalet, à gauche, est le même, (les nuages aussi)

pds01

Cet amer surplombe les hauts de Ste-Adresse. Son histoire est liée à celle du général-comte Lefebvre-Desnoêttes (1773/1822) qui épouse, en 1805, Stéphanie Rollier, une petite cousine de l'empereur Napoléon. Tous les membres de la famille Bonaparte sont présents lors du mariage. Ce général participa aux batailles d'Austerlitz, d'Iéna, fit les guerres d'Espagne, de Russie, la campagne de France et accompagna l'empereur sur l'ile d'Elbe...

pds02

...Condamné à mort par contumace, il s'enfuit aux états-unis; c'est à son retour qu'il périt dans un naufrage au large de l'Irlande le 22 Avril 1822. Sa veuve voulût être enterrée dans ce mémorial qu'elle avait fait élevé en souvenir de son mari. (à l'intérieur, une simple croix blanche nous rappelle sa "présence".)

pds03

Ce monument devrait son appellation de "pain de sucre" à sa forme et à sa couleur blanche, rappelant aux marins, dans des proportions très réduites, celui qui s'élève à l'entrée de la baie de Rio de Janeiro.

Cet amer servait de repère aux navires à l'approche des côtes du Havre.(amer/repère: pléonasme!!)

Sources:"Sainte-Adresse". Livre de Stéphanie Rosset de Quercize. Editions Alan Sutton.